Projet pédagogique

Entre vivant et technologies

de janvier à juin 2011

Création d’un carnet poétique et d’une installation

Atelier Arthécimus - Centres de loisirs maternel et élémentaire

Dans le cadre des ateliers Arthécimus développés par la ville de Montreuil auprès des enfants des centres de loisirs, 12 enfants du centre de loisirs Daniel Renoult et 12 enfants du centre de loisirs Jules Verne seront amenés à réaliser un carnet poétique (sur papier et sur le web) et un petit jardin constitué de plantes enrobées de lumières et de sons.

L’idée générale de ce projet est de questionner les relations entre le vivant et les technologies.

Un premier temps sera dédié à l’écoute de notre environnement par :
 la prise de vues photographiques de sons ;
 l’enregistrement sonore de sons rencontrés lors de visites de parcs montreuillois ou de lieux de croisements urbains...

Les photos seront par la suite sélectionnées et viendront générer un livret poétique. Les sons quant à eux serviront de base à la constitution d’un petit jardin collectif.

 Découvrir le carnet poétique

Dans un deuxième temps, les enfants aborderont des dispositifs simples d’électronique afin de concevoir un jardin mêlant sons collectés et lumières :
 montage des ambiances sonores ;
 création de dispositif électronique simple pour la diffusion de lumières ;
 disposition des plantes et des lumières dans l’espace public et diffusion des montages sonores.


En amont à ce projet, une rencontre a été effectuée en compagnie de Pierre-Luc Vacher, de la mission environnement, afin de permettre aux enfants de toucher du doigt la question des jardins et de la biodiversité à Montreuil.

Écouter quelques extraits sonores de la rencontre

La semaine suivante, une visite commentée du Salon numérique Kymapetra a eu comme objectif de commencer à faire réfléchir les enfants sur les liens entre le vivant et les technologies. En posant leur main au-dessus d’une pierre, ils sont ainsi entrés en résonance avec elle, le frôlement corps/matière se transformant en vibrations sonores visibles à la surface d’une eau encrée en une myriade de vaguelettes.


Les enfants ont désormais rencontré Tiago Fazito et Édouard Sufrin qui vont les accompagner tout au long de ce projet. La récolte de matières visuelles et sonores a ainsi commencé. Vous trouverez quelques extraits bruts des éléments visuels dans le portfolio ci-après.

Écouter quelques extraits des matières sonores

Les premières expérimentations voient également le jour : construction d’un circuit simple avec une led ou un buzzer, exploration de la cour pour découvrir ce qui est conducteur...

Les plantes sont enfin arrivées et les premières ébauchent se construisent.

Les plantes commencent à trouver leur place et à « rayonner » dans le noir.

Portfolio

Image : 0 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | Tout afficher

Informations

Un partenariat avec la direction des Affaires culturelle de la ville de Montreuil, en collaboration avec le service Enfance, la mission Environnement, le service des Espaces verts et les centres de loisirs élémentaires Daniel Renoult et Jules Verne.

Artistes intervenants : Edouard Sufrin et Tiago Fazito

Partager

Haut de page