Projet de création

Musique mécanique

de novembre 2017 à juin 2018

Dans le cadre du dispositif "La culture et l’art au collège" du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis.

Avec l’artiste Edouard Sufrin et la classe de 4e de Thierry Ledemé, enseignant de technologie au collège Jean Jaurès de Montreuil

Ce par­cours pro­pose de réa­li­ser un ensem­ble méca­ni­que com­posé de petits sys­tè­mes de per­cus­sions moto­ri­sés aux com­por­te­ments intri­gants, et d’objets de récu­pé­ra­tion spé­ci­fi­que­ment choi­sis pour leurs sono­ri­tés (tubes de métal, usten­si­les de cui­sine, bidons...).

Activés par l’inter­mé­diaire d’une inter­face spé­ci­fi­que­ment conçue, les « robots musi­ciens » pour­ront tout aussi bien jouer de façon auto­nome et géné­ra­tive qu’être déclen­chés par l’action du public venant inte­ra­gir avec l’ins­tal­la­tion.

JPEG - 76.1 ko
Edouard Sufrin ©
Projet Electromagnetic drums d’Edouard Sufrin, lors du festival Serendip.

Calendrier
Temps de sen­si­bi­li­sa­tion au projet

  • Temps de création : Tout au long de l’année scolaire 2017/2018
  • Rencontre avec Edouard Sufrin au collège Jean Jaurès : Mercredi 15 novembre 2017
  • Visite de la Cité des sciences : Jeudi 16 novembre 2017
  • Rencontre avec l’artiste Antoine Capet : Mercredi 29 novembre 2017
  • Rencontre avec le Collectif Miracle : Mercredi 24 janvier 2018
  • Visite du Pop [lab] de la Maison populaire : Jeudi 8 février 2018
  • Visite du Musée des arts et métiers : Vendredi 23 mars 2018
  • Temps de clôture : Vendredi 1er juin 2018

Biographie de l’artiste
Edouard Sufrin est né en 1983 à Paris. Il vit et tra­vaille en Seine-Saint-Denis. Ses tra­vaux ques­tion­nent sou­vent la place des tech­no­lo­gies dans notre quo­ti­dien, ainsi que la façon dont nos sen­so­ria­li­tés, nos méca­nis­mes cog­ni­tifs et nos sys­tè­mes sym­bo­li­ques s’en trou­vent trans­for­més. En don­nant à res­sen­tir, il cher­che des pistes pour per­ce­voir autre­ment un monde en perte de sens et le reconsi­dé­rer. Son projet Electromagnetic drums (dont « musi­que méca­ni­que » se veut la conti­nuité) s’est déroulé lors du fes­ti­val Serendip, consa­cré aux musi­ques expé­ri­men­ta­les. Il invi­tait alors les par­ti­ci­pants à fabri­quer de petits sys­tè­mes électromagnétiques afin de réa­li­ser des modu­les de per­cus­sions expé­ri­men­ta­les. Régulièrement, il se consa­cre à la trans­mis­sion et à l’échange de connais­san­ces lors d’inter­ven­tions en milieu sco­laire et uni­ver­si­taire. Il ensei­gne à l’Université Paris VIII, à l’école de Condé (Design) et a notam­ment animé des ate­liers heb­do­ma­dai­res de Bidouille en direc­tion de jeunes de 11 à 14 ans à la Maison popu­laire. En 2016, son tra­vail inti­tulé Phi, a été exposé tout au long du cycle d’expo­si­tions inti­tulé « Comment bâtir un uni­vers qui ne s’effon­dre pas deux jours plus tard » curaté par Marie Koch et Vladimir Demoule dans le centre d’art de la Maison popu­laire. Le projet Phi est un boi­tier inte­rac­tif pro­po­sant de donner accès aux mes­sa­ges de phi­lo­so­phes, pen­seurs et cher­cheurs ten­te­ront de donner des pistes pour repen­ser la place de la phi­lo­so­phie dans le contexte actuel. Afin de pour­sui­vre ce tra­vail, Edouard Sufrin a animé de jan­vier à mai 2017, des ate­liers avec des clas­ses de secondes du lycée Jean Jaurès de Montreuil, afin de créer une box lit­té­raire qui donne à écouter les lec­tu­res des élèves faites à voix haute des grands clas­si­ques lit­té­rai­res au pro­gramme.

Ateliers de créa­tion en pré­sence d’Edouard Sufrin

Présentation du Gugusophone lors de l’inter­ven­tion du col­lec­tif Miracle au col­lège.

Portfolio

Visite des expositions permanentes sur le son et la lumière à la Cité des sciences © Edouard Sufrin
Visite des expositions permanentes sur le son et la lumière à la Cité des sciences © Edouard Sufrin
Image : 0 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | ... | 53 | Tout afficher

Informations

En collaboration avec le collège Jean-Jaurès, classe de 4e de Thierry Ledemé, professeur de technologie.

Partager

Haut de page