Écrans Philosophiques

« Une étrangeté épaisse : Luchino Visconti metteur en scène de l’invisible »

jeudi 26 octobre 2017 à 20 h 30

Projection suivie d’une présentation et d’une discussion avec les spectateurs.
Au Cinéma Le Méliès de Montreuil.

En corrélation avec l’exposition intitulée « L’Autre… De l’image à la réalité » et un cycle de conférences, « L’Autre en philosophie et en Psychanalyse », Les Écrans philosophiques de Montreuil - Taipei proposent un nouveau thème pour la période octobre 2017 – janvier 2018, « Penser et filmer l’autre »

Cycle : « Penser et filmer l’autre »

Film : L’Etranger de Visconti (Italie, 1967, 1h44) avec Marcello Mastroianni, Anna Karina, Bernard Blier, Georges Géret, Georges Wilson.
Présenté par Barbara Zauli, ensei­gnante au dépar­te­ment de Philosophie à Paris 8, spé­cia­liste de Camus.

"Film méconnu et occu­pant une place à part dans l’œuvre ciné­ma­to­gra­phi­que de Luchino Visconti,« L’Étranger » est un film étrange. Apologie de l’invi­si­ble, L’étrangeté de L’Étranger marque la ren­contre entre deux règnes, celui de l’humain en court-cir­cui­tage avec l’inhu­main. A com­men­cer par son héros qui se dérobe pour mieux se mon­trer, qui se tait pour plus lais­ser enten­dre, qui agit malgré lui-même. « Possédé » par un soleil funeste Meursault appuie sur la gâchette et rompt l’équilibre du jour. « Trop tard » s’écrie Deleuze, « Never more » : le « cris­tal du temps » est brisé et l’autre homme, l’arabe accroupi par terre, rend son der­nier souf­fle. Interprète fidèle du roman d’Albert Camus, Luchino Visconti donne voix -une fois de plus dans la mise en scène de L’Etranger à cette obs­cu­rité indes­crip­ti­ble et indi­ci­ble qui recou­vre la dis­tance entre le moi et son autre."
Barbara Zauli

La phé­no­mé­no­lo­gie, la psy­cha­na­lyse, la phi­lo­so­phie éthique et poli­ti­que contem­po­raine, ont bou­le­versé la pensée du sujet en fai­sant porter l’accent sur l’autre ou même en se foca­li­sant sur lui. Quant au cinéma, s’il a sa propre manière de révé­ler la rela­tion entre moi et autrui, de mon­trer la proxi­mité et l’irré­duc­ti­bi­lité de l’autre, la dignité et la néces­sité de celui qui se pré­sente comme étranger (notam­ment par les choix et les confu­sions assu­mées entre caméra sub­jec­tive et objec­tive) l’alté­rité est à la source de ses pro­pres ques­tion­ne­ments, ne serait-ce que par la fonc­tion de dédou­ble­ment du sujet qu’il opère en chacun de nous. Dès son ori­gine son pro­blème a été de démê­ler les fils entre alté­rité et dupli­cité, de ne pas figer l’autre dans une pos­ture propre à condi­tion­ner les res­sen­tis. 

Quand phi­lo­so­phie et cinéma se ren­contrent, com­ment les films modi­fient-ils l’appré­hen­sion phi­lo­so­phi­que de l’alté­rité ? Et com­ment la phi­lo­so­phie déploie-t-elle le sens de l’autre tel qu’il se mani­feste dans un film ? Ce sont les ques­tions qui habi­te­ront chaque pré­sen­ta­tion des Ecrans. Les choix de films et les inter­ven­tions s’orien­te­ront vers la teneur de l’expé­rience inter­sub­jec­tive, ou dans une dimen­sion plus sociale ou plus poli­ti­que, vers le statut de l’autre mineur ou la ques­tion du devoir d’hos­pi­ta­lité. 

Ressources

  • Programme Taipei (PDF – 66.1 ko)
  • Informations

     Le cycle des Écrans philosophiques est conçu par la Maison populaire et organisé avec le Collège international de philosophie en collaboration avec Le Méliès (Montreuil).


     Au Cinéma Le Méliès à Montreuil 12 Place Jean Jaurès - Tel. 01 83 74 58 20
 - M° Mairie-de-Montreuil (ligne 9)
    Le prix de la séance, conférence comprise :
    • Plein tarif, 6 euros
    • Tarif réduit, 4 euros (moins de 26 ans, allocataires des minima sociaux, demandeurs d’emploi, retraités, porteurs d’un handicap (+ place gratuite pour un accompagnateur).
    • Tarif abonnés : 5 euros

    Partager

    Haut de page