Perspective cubiste

Dans le cadre de l’exposition ’Un plan simple 1/2 (Perspective)’

visite et atelier de création jusqu’au 11 avril 2009

À partir du CP

Les ateliers ont pour but de d’explorer « le fil tiré » dans l’exposition par une pratique artistique laquelle découle d’une réflexion commune avec l’enseignant. Il s’agit de créer des liens entre les enseignements fondamentaux et les oeuvres d’art. Sans réduire les oeuvres à une thématique prédéfinie mais plutôt partir de leur polysémie pour ouvrir sur d’autres domaines, plus larges, qui peuvent croiser les apprentissages tout comme la vie courante. L’art peut être un nouvel accès vers les disciplines enseignées en classe, les visites-ateliers entendent faire découvrir le travail des artistes tout en approfondissant certains contenus des oeuvres et ainsi croiser les disciplines scolaires.

L’expo­si­tion Un plan simple évoque les pro­blé­ma­ti­ques de la repré­sen­ta­tion, du point de vue, de la pla­néité, etc, autant de ques­tion­ne­ments qui rap­pel­lent ceux du mou­ve­ment cubiste appa­rut au début du XXème siècle. Depuis la Renaissance, la pers­pec­tive linéaire per­met­tait aux pein­tres de repré­sen­ter un espace à trois dimen­sions sur un plan à deux dimen­sions. Les pro­por­tions des objets, établies en fonc­tion de leur éloignement et à partir d’un point de vue unique, créaient l’illu­sion d’un tel espace. Dans la repré­sen­ta­tion cubiste, la toile est trai­tée comme une sur­face plane sans illu­sion de pro­fon­deur, tout est repré­senté sur un même plan. Le sujet du tableau, l’objet en volume repré­senté est frag­menté de manière kaléi­do­sco­pi­que. De cette manière, l’objet est perçu simul­ta­né­ment selon tous les points de vue pos­si­bles, il est à la fois vu du dessus, du des­sous, et de tous les cotés. Cette mul­ti­pli­cité des points de vue impli­que à la fois le déman­tè­le­ment de la forme mais aussi la révé­la­tion de l’essence de l’objet. Cette frag­men­ta­tion de l’image est pré­sente dans l’expo­si­tion à tra­vers l’oeuvre de Gwenneth Boelens A Whole Fragment.

L’expo­si­tion fait aussi réfé­rence aux dif­fé­ren­tes maniè­res de re-pré­sen­ter, à tra­vers par exem­ple le tra­vail de l’artiste Barbara Bloom. Un tra­vail qui rap­pelle celui de l’artiste concep­tuel Joseph Kosuth qui pré­sente une chaise avec de part et d’autre sa repré­sen­ta­tion pho­to­gra­phi­que et sa signi­fi­ca­tion en lan­gage écrit.

L’ate­lier Perspective cubiste est un tra­vail de col­lage à partir d’images d’un même objet vu de plu­sieurs points de vue dif­fé­rents, de frag­ments de matière pré­le­vés sur l’objet, et de let­tres. Il s’agira de réa­li­ser le mon­tage de ces dif­fé­rents éléments.

Informations

Télécharger le dossier pédagogique

À partir du CP
Visite de l’exposition 45 min, atelier 1h
Coût 25 € par classe
avec successivement les classes de :
 CE1 B de Mme May, école Boissière
 CE1 C de Mme Lottieau, école Boissière
 Le Centre de loisirs élémentaire Boissière
 CE1 de Mme Normand, école Fabien
 CE2 de Mme Perimbert, école Paul Bert
 CLIS de Mme Pons, école Paul Bert

Partager

Haut de page