Accueil > Séminaires & rencontres > Art in vivo > Pour un catastrophisme (...)
Art in vivo

Pour un catastrophisme éclairé

Vendredi 28 novembre 2014 à 20 h
Conférence-débat

Avec Jean-Pierre Dupuy, phi­lo­so­phe et pro­fes­seur à l’uni­ver­sité Stanford en Californie

« Le temps est venu de mener une réflexion sur le destin apo­ca­lyp­ti­que de l’huma­nité : avec le siècle qui s’est achevé, nous avons en effet acquis la cer­ti­tude que l’huma­nité était deve­nue capa­ble de s’anéan­tir elle-même, soit direc­te­ment par les armes de des­truc­tion mas­sive, soit indi­rec­te­ment par l’alté­ra­tion des condi­tions néces­sai­res à sa survie. Le pire n’est plus à venir mais déjà advenu, et ce que nous consi­dé­rions comme impos­si­ble est désor­mais cer­tain. Face à cette situa­tion iné­dite, la théo­rie du risque ne suffit plus : il nous faut appren­dre à affron­ter la catas­tro­phe, à ne plus l’ima­gi­ner dans un futur impro­ba­ble mais à la penser au pré­sent. Et pour­tant nous refu­sons de croire à la réa­lité du danger, même si nous en cons­ta­tons tous les jours la pré­sence. »
Jean-Pierre DUPUY, Pour un catas­tro­phisme éclairé. Quand l’impos­si­ble est cer­tain, Paris, Seuil, 2002.

- Quelle est la raison de cet aveu­gle­ment ?

Jean-Pierre Dupuy, fera réfé­rence à deux études de cas qu’il a beau­coup tra­vaillées depuis la paru­tion de son livre Pour un catas­tro­phisme éclairé, la crise économique bien sûr, en réfé­rence à son ouvrage L’Avenir de l’économie : sortir de l’écomystification, paru en 2012, et la menace nucléaire à tra­vers ses dif­fé­ren­tes publi­ca­tions en anglais.

Biographie et sa pensée

Informations

À la Maison populaire
Entrée libre / Réservation conseillée au 01 42 87 08 68

Partager

À venir
Vendredi 5 mai 2017 de 20h à 22h
Saison 2014-2015
Vendredi 5 juin 2015 de 20 h à 22 h
Vendredi 20 mars 2015 à 20 h
Vendredi 6 février 2015 à 20 h
Vendredi 28 novembre 2014 à 20 h
Vendredi 24 octobre 2014 à 20 h
Vendredi 10 octobre 2014 à 20 h
Rechercher sur le site
Haut de page