Accueil > Cinéma & vidéo > Écrans philosophiques > Rome est-elle devenue (...)
Écrans Philosophiques

Rome est-elle devenue une ville vulgaire ?

Jeudi 17 décembre 2015 à 20h30
Projection-rencontre. Au Cinéma Le Méliès de Montreuil.

Films : Identification d’une femme de Michelangelo Antonioni (Italie, 1982, 2 h 08)
pré­senté par Dork Zabunyan, pro­fes­seur en études ciné­ma­to­gra­phi­ques à l’Université de Paris 8. En pré­sence de Christine Boisson.

Identification d’une femme se déroule essen­tiel­le­ment à Rome. Lors de sa sortie en salles en 1982, Antonioni affirme dans plu­sieurs entre­tiens que la capi­tale ita­lienne ne cons­ti­tue pas uni­que­ment le décor urbain de son film, mais qu’elle en est même par­fois le sujet prin­ci­pal. Pour le dire autre­ment, Identification d’une femme n’est pas seu­le­ment un diag­nos­tic sur la « mala­die des sen­ti­ments » qui ani­ment ses per­son­na­ges ; il est aussi un film sur Rome, d’abord parce que Rome, « c’est le cinéma », comme le déclare son auteur dans ces mêmes entre­tiens. Cependant, Antonioni sou­tient paral­lè­le­ment que Rome est deve­nue au début des années 80 une ville « vul­gaire ». Comment se mani­feste cette vul­ga­rité à l’écran ? Et de quel­les maniè­res la vul­ga­rité d’Identification d’une femme se dis­tin­gue-t-elle de celle que le réa­li­sa­teur per­çoit dans la « ville éternelle » ? Par quels traits de mise en scène par­vient-il à retour­ner la vul­ga­rité d’un monde en une vul­ga­rité de l’art, la seconde étant poten­tiel­le­ment un élément cri­ti­que de la pre­mière ? La bêtise avait été « l’ennemi » de la lit­té­ra­ture au 19e siècle (Baudelaire, Flaubert), ainsi que d’une partie de la phi­lo­so­phie au 20e siècle (la tâche de la phi­lo­so­phie consiste à « nuire à la bêtise », comme le rap­pel­lera Deleuze après Nietzsche). Le cinéma en géné­ral, et celui d’Antonioni en par­ti­cu­lier, nous appren­nent que cet ennemi a peut-être un nou­veau visage, celui d’une vul­ga­rité aux mille facet­tes.
Dork Zabunyan

Informations

Au Cinéma Le Méliès à Montreuil
12 Place Jean Jaurès
Tel. 01 48 70 69 13
- M° Mairie-de-Montreuil (ligne 9)
Le prix de la séance, conférence comprise :
- Plein tarif, 6 euros
- Tarif réduit, 4 euros (moins de 26 ans, allocataires des minima sociaux, demandeurs d’emploi, retraités, porteurs d’un handicap (+ place gratuite pour un accompagnateur).
- Tarif abonnés : 5 euros

Le cycle des Écrans philosophiques est conçu par la Maison populaire et organisé avec le Collège international de philosophie en collaboration avec trois salles de Cinéma du département de la Seine-Saint-Denis, Le Méliès (Montreuil), L’Ecran (Saint-Denis).

Partager

À venir
Jeudi 18 mai 2017 à 20 h 30
Saison 2015-2016
lundi 23 mai 2016 à 16 h 30
Jeudi 19 mai 2016 à 20 h 30
Jeudi 14 avril 2016 à 20 h 30
Jeudi 17 mars 2016 à 20 h 30
Jeudi 11 février 2016 à 20 h 30
Jeudi 14 janvier 2016 à 20 h 30
Lundi 11 janvier 2016 à 20 h 30
Vendredi 8 janvier 2016 à 20 h 30
Jeudi 17 décembre 2015 à 20h30
Mercredi 9 décembre 2015 à 20 h
Jeudi 3 décembre 2015 à 20 h 30
Jeudi 19 novembre 2015 à 20 h 30
Jeudi 22 octobre 2015 à 20h30
Mercredi 14 octobre 2015 à 20 h
Les archives par année
Rechercher sur le site
Haut de page