Projet de création

Transmission(s)

de décembre 2012 à juin 2013

Projet Arthécimus
avec Claire Glorieux et les enfants des centres de loisirs élémentaires Mendès France et Diderot.

Ce projet propose aux enfants une série d’ateliers comme autant de jeux et d’expériences où artiste, animateurs et enfants explorent ensemble ce qu’implique et nécessite la transmission. Transmission d’un message, d’une idée, d’une image, d’une pensée, d’un mouvement. Transmission intergénérationnelle, inter-culturelle, ou simplement d’une personne à son voisin, de vous à moi.

Il s’articule autour de trois axes qui s’entrecroisent au fil du temps afin de permettre un espace de sensibilisation, un espace de création et un espace de restitution.

Des visites commentées

 Sons, à la Cité des sciences
L’environnement sonore, la physique du son, la communication à distance, la parole, l’audition et le son musical.

 Le Tamis et le sable (1/3), Maison populaire
 Le Tamis et le sable (2/3), Maison populaire
La « transmission », entendue, tant sur le plan culturel que technologique, selon une logique d’émission- réception, mais aussi comme vecteur politique, poétique et/ou fictionnel, constitue le pivot de ce programme curatorial. Reposant sur l’idée d’une « réserve » d’objets activés notamment par la parole, ces expositions intègrent une dimension plus « vivante » de la transmission, intrinsèquement liée au langage.

Des mises en pratique

 Atelier de création
Où l’on essaie de faire passer le courant ;
Où l’on essaie de faire passer un message ;
Où, à défaut de jeter une bouteille à la mer, on lance des ballons dans le ciel ;

A découvrir la vidéo réalisée en février

Où l’on va écouter ceux qui ont des choses à nous transmettre ;
Où l’on apprend de nouveaux langages comme le morse :

 Atelier radio, Cité nationale de l’Histoire de l’immigration
L’objectif de l’atelier est d’accompagner les enfants dans la réalisation d’une courte fiction sonore autour des axes soulevés par l’exposition permanente : les conditions de départ des migrants, les conditions du voyage, les raisons de l’émigration, les lieux de vie, l’accueil.

Leurs réalisations sont visibles ici :

Des temps de rencontre et de restitution

 Mise en forme collective
Les expériences effectuées seront présentées sous forme de livres / vidéos / enregistrements sonores et pourront également être accessibles sur le web.

 La Restitution se déroulera le 26 juin à la Maison populaire.

JPEG - 38.4 ko
Île Son (extraits), 2007 - Claire Glorieux

Claire Glorieux

« Des travaux de Claire Glorieux, qui ont recours le plus souvent à l’image et au son, se dégage une problématique qui a trait au langage. Cette dernière ne suit pas la voie tracée par la réflexion conceptuelle sur l’art, mais la prend comme à revers puisqu’elle se consacre à la dimension parlée de la langue, ou plutôt des langages, et interroge les limites de la parole, qu’elles soient liées à l’incompréhension, à la pathologie, au déficit ou au jeu.

(...)

Le facteur humain est essentiel dans la démarche de cette artiste ; rapporté au langage, il explique pourquoi le son, à savoir la voix et l’expression, y occupent une place centrale. »

Christophe Kihm

 En savoir plus sur l’artiste

Informations

Calendrier
 Temps de sensibilisation au projet : décembre 2012 et janvier 2013
 Temps de création : de février à avril 2013
 Temps de restitution : juin 2013

Artiste intervenante : Claire Glorieux

Dans le cadre du dispositif Arthécimus de la ville de Montreuil, en collaboration avec le service des Affaires culturelles, le service Enfance, le collectif Laps et les centres de loisirs élémentaires Mendès France et Diderot.

Partager

Haut de page