Édito

Vivre ensemble oui, survivre non !

Septembre 2011

La saison s’ouvre sur de nouveaux horizons, avec la complicité de personnalités du monde des arts et de la culture pour appréhender avec eux le monde dans lequel nous vivons.

Dès septembre, l’artiste Nicolas Clauss donne le ton avec l’exposition immersive et générative Terre arbitraire (2e mouvement), en explorant les représentations des « quartiers populaires » à travers des portraits vidéo de jeunes issus de ces quartiers.

Plutôt que tout…, une exposition d’ART ORIENTÉ OBJET (Marion Laval-Jeantet et Benoît Mangin) proposée par Raphaëlle Jeune, commissaire invitée, mènera de front d’octobre à décembre sa quête épique — le classement d’un lac naturel australien au Patrimoine mondial de l’Humanité — avec des actions artistiques pour renverser la formule du « penser globalement, agir localement » en « penser localement, agir globalement ».
Des actions auxquelles vous êtes invités à participer et dont l’une d’entre elles inscrit pour la première fois la Maison populaire à « Nuit Blanche » le 1er octobre, et une autre dans le cadre de l’évènement « Hospitalités » initié par le réseau Tram réunissant 31 lieux d’art contemporain en Ile-de-France et à Paris.

« Une lecture publique et collective » et les « Brunchs numériques », deux nouveaux rendez-vous du cycle « Ce qui force à penser ».
Après le succès de l’exposition de la Famille Farrell, la Maison populaire et Mains d’œuvres, deux lieux culturels du département s’associent de nouveau, pour proposer avec la revue Chimères, une lecture publique et collective du livre de Félix Guattari Chaosmose. Écrit en 1992, les propos de l’auteur sont d’une actualité saisissante pour comprendre non seulement le monde dans lequel nous vivons mais aussi pour questionner notre manière d’être au monde dans un souci constant du bien commun. Les arts et la culture sont pour lui des vecteurs incontournables pour un vivre ensemble possible.

Interroger pour comprendre la connectivité et la cognition, humaine / machinique, c’est l’invitation faite par les rencontres des « Brunchs numériques », avec des artistes en résidences et d’autres complices qui travaillent sur nos territoires réels et virtuels, une aventure incontournable… qui donnera jour au printemps prochain à l’évenement ¿ Ce qui fait ville !

D’autres collaborations ?

Avec l’Espace Khiasma dans le cadre de sa programmation Hontologie des colonies qui donneront lieu à des projections de films suivies de débats au cinéma le Méliès et à la Maison populaire.

Avec « Parcours Est », nous proposons pour une septième édition aux habitants du département une visite de trois lieux d’art contemporain de l’est parisien grâce à une navette gratuite. N’oubliez pas de réserver car cette action rencontre un franc succès.

Avec le festival MAAD’IN 93 des lieux de musiques actuelles nous ouvrirons notre saison en septembre par un concert de Yas and the Lightmotiv, du slam hip-hop et Nicolas Joseph, poésie sonore acoustique. La programmation de cette saison sera l’occasion de montrer les différents groupes professionnels qui ont été en résidence de création dans notre lieu et de leurs rencontres scéniques avec les musiciens amateurs de la Maison populaire.

Nous accueillerons le collectif EXIT dans le cadre de leur résidence CAIRN… Et cetera au théâtre Berthelot, pour la projection du film documentaire La mise à mort du travail de Jean-Robert Viallet et une exposition au salon de Julien Prévieux, Lettres de non-motivation, en leur présence.

Sept ans de réflexion déjà pour le cycle « Les écrans philosophiques », qui proposent de nouveaux rendez-vous pour ses fidèles spectateurs et à vous prochainement… Le cycle s’enrichi par l’arrivée d’une nouvelle collaboration avec l’Université de Kingston de Londres en 2012 au côté du Collège international de philosophie, le cinéma Le Méliès, l’université Paris I Panthéon-Sorbonne et de nous-même ; une idée qui fait son chemin…

Enfin c’est autour de nos actions en arts plastiques et multimédia, que nous vous donnons rendez-les samedis pour venir seul(e) ou en famille vous adonner aux joies de la créativité avec des artistes aux séances « Ré-création » et « Do it Yourself » ; apportez des objets out et repartez avec des objets in.

Vous trouverez sur le site toutes les informations sur l’ensemble de la programmation de cet automne.

Dans l’attente de vous accueillir,

Annie Agopian, directrice

Partager

Haut de page