Claude Eigan

Claude Eigan s’efforce de créer des décors et des environnements oniriques où tous les sens sont exaltés à travers leurs expositions. Influencé par la poésie contemporaine, l’artiste basé à Berlin traduit ces stratégies en une pratique sculpturale qui déclenche la mémoire et améliore les sensations. En modifiant l’échelle et la couleur, en isolant ou en extériorisant des structures individuelles telles que les os, les intestins ou les fluides, il regarde l’anatomie dysfonctionnelle de notre imaginaire collectif et explore la dimension abjecte du corps, ainsi que d’autres domaines d’incertitude et de chaos.

Les expositions récentes incluent A spoonful of Sugar à Komunuma à Paris ( à Komunuma à Paris (2020), Hear the Lizards Listening at Mélange Köln (2019), Fest à La Placette Lausanne (2018), A Strong Desire à la galerie PS120 (2018), Augmented Sunrise Beneath the Skin à Ground (2018) et Cloak of Mercy à HPFA à Berlin (2019).

Exposition

the many faced god·dess

du 13 mars au 10 juillet 2021

Curateur en résidence : Thomas Conchou
Avec la collaboration de :
Nils Alix-Tabeling, Sabrina Röthlisberger Belkacem, Bye Bye Binary, Ivan Cheng, Claude Eigan, Cédric Esturillo, Brandon Gercara, Tarek Lakhrissi, Elodie Petit, Queer Ancestor Project, Sin Wai Kin (fka Victoria Sin), Julie Villard et Simon Brossard.