Édito

Les promesses du printemps...

avril- juin 2018

« La satisfaction intérieure est la joie née de ce que l’homme se considère lui-même et sa puissance d’agir [...]. Or la vraie puissance d’agir de l’homme, ou sa vertu, est la Raison elle-même [...], que l’homme considère clairement et distinctement [...]. Donc la satisfaction intérieure naît de la Raison même. » L’éthique - Spinoza


Ce pro­gramme est à l’image du prin­temps tant attendu, une éclosion de pro­po­si­tions en hom­mage à la pensée et à la créa­tion. À tra­vers des œuvres et des pra­ti­ques artis­ti­ques qui expé­ri­men­tent, inter­ro­gent et bou­le­ver­sent notre façon d’être au monde pour retrou­ver la « puis­sance » d’agir au sens donné par le phi­lo­so­phe Spinoza.

Comment agir de proche en proche face à des pro­blé­ma­ti­ques qui nous sub­mer­gent en créant de nou­vel­les façons de faire assem­blée ?

Voici une des ques­tions posées dans l’expo­si­tion « En fuyant, ils cher­chent une arme 2/3 : des outils pour fêler » conçue par Stéphanie Vidal, com­mis­saire en rési­dence cette année. Elle a invité en rési­dence de créa­tion l’artiste mon­treuillois Neïl Beloufa sur l’ensem­ble des expo­si­tions.

Trois rendez-vous à noter pour décou­vrir l’œuvre de Neïl Beloufa : la pro­jec­tion de son film Occidental au cinéma Méliès le 16 avril, la balade pédes­tre « Randotram » du 5 mai pour une visite guidée de l’expo­si­tion à la Maison popu­laire et de l’expo­si­tion de l’artiste au Palais de Tokyo « L’ennemi de mon ennemi », et à l’événement par­ti­ci­pa­tif pro­posé par l’artiste le ven­dredi 15 juin à la Maison popu­laire.

Les séan­ces des écrans phi­lo­so­phi­ques sont conçues en cor­ré­la­tion avec le thème de l’expo­si­tion. Rendez-vous en mai avec la phi­lo­so­phe Valérie Gérard, autour du film de Chili mémoire obs­ti­née de Patricio Guzman.
Une confé­rence-débat aura lieu le ven­dredi 1er juin autour de la thé­ma­ti­que de l’expo­si­tion en com­pa­gnie Gérard Bras, phi­lo­so­phe, ques­tion­nant les notions de « Peuples, résis­tan­ces/insur­rec­tion ».

Pas de prin­temps sans musi­que, la chan­teuse lis­boète Lula Pena va vous trans­por­ter par sa voix dans un chant inter­rompu qu’elle accom­pa­gne avec les « mille cordes » de sa gui­tare telle une Schéhérazade.

Célébrer le prin­temps c’est aussi danser telle une cigale. C’est ce que vous pro­pose Elise Roy de la com­pa­gnie Bang ! à tra­vers des ate­liers gra­tuits de trois heures pour enfants et adul­tes. Une invi­ta­tion à visi­ter des iden­ti­tés qu’elles soient de fic­tion ou réel­les.

L’hiron­delle ferait le prin­temps ... Le conte Le Prince heu­reux, qui le devient grâce à l’hiron­delle, sera le point d’appui des ate­liers d’écriture gra­tuits animés par Noëlle Chatelet, pour lais­ser courir son ima­gi­naire, ouverts aux enfants et aux adul­tes.

Le Pop [lab], après une année de succès de for­ma­tions indi­vi­duel­les à l’usages des outils numé­ri­ques et à la lutte contre l’obso­les­cence, le fab­ma­na­ger vous invite à faire com­mu­nauté pour par­ta­ger les savoir-faire.

Le mois de juin sera le temps de l’expres­sion scé­ni­que des ate­liers de pra­ti­ques ama­teurs artis­ti­ques pour finir l’année en beauté à la lumière des talents de la Maison popu­laire, le pro­gramme sera en ligne bien­tôt.

Enfin une date très atten­due ... celle des ins­crip­tions aux ate­liers pour la saison pro­chaine débu­tera dès le 28 mai à 14 heures pour les anciens adhé­rents ; pour les per­son­nes qui rési­dent ou tra­vaillent à Montreuil à partir du lundi 4 juin, 
et à partir du lundi 11 juin les ins­crip­tions seront ouver­tes à tous.

Annie Agopian, direc­trice

Partager

Haut de page