Cabaret

La Ballade de Vieira ou la lumineuse incertitude

Vendredi 4 novembre 2016 à 20 h 30

Cabaret#7

À l’issu de sa semaine de résidence en octobre dernier à la Maison Populaire la Compagnie La Gaillarde présente une étape de son travail.

À tra­vers un mon­tage d’inter­views ori­gi­na­les de Vieira da Silva, elle nous convie à s’inter­ro­ger sur la part de chaos et d’incer­ti­tude néces­sai­res à la nais­sance d’une œuvre, à tra­vers la ren­contre ima­gi­naire entre Vieira da Silva et Innokentiy Mikhaylovich Suslov. Le pein­tre et l’ins­truc­teur poli­ti­que…

Une nuit dans l’ate­lier du pein­tre Vieira da Silva. À l’arrêt dans son tra­vail.
Un homme, Suslov vient lui rendre visite. Il a été ins­truc­teur poli­ti­que en Sibérie.
Son rôle ; « conver­tir » les Events – peuple de cha­mans – aux vertus du « maté­ria­lisme dia­lec­ti­que ».
Il va lui raconter une étrange his­toire... celle d’Ogdy et de la Tunguska.
À l’issue de cette longue nuit, l’Aurore revient et le pein­tre se remet à pein­dre
.

Composition du texte, met­teur en scène et scé­no­gra­phe : Florence Evrard,
Avec les comé­diens : Isabelle Gozard, Nicolas Pignon
Création d’Une ville de papier : Anne Goujaud et Florence Evrard
Créateur lumière et régie lumière : Nathalie Grassi
Conseil à la dra­ma­tur­gie : Rafaëlle Jolivet-Pignon

Informations

Production Compagnie La Gaillarde
Coproduction Le Nouveau Relax, scène conventionnée de Chaumont

Avec l’aide à la création de la DRAC Aquitaine, Limousin, Poitou Charente.

Le soutien de l’Ambassade du Portugal, de l’Institut Camoes, de la Scène Nationale d’Aubusson, de l’Abbaye de Noirlac, des Ateliers Devineau, de Décor + et de la Maison Populaire de Montreuil.

Entrée gratuite sur réservation au 01 42 87 08 68

Partager

Haut de page