Concert

Kala Jula / Sébastien Giniaux + Chérif Soumano

Vendredi 4 décembre 2015 à 20 h 30

Dans le cadre du Festival Africolor

Kala Jula

La complicité de Samba Diabaté et Vincent Zanetti représente à coup sûr un des développements les plus passionnants et le plus aboutis de l’art de la guitare mandingue : tout y est revisité et revivifié, du répertoire séculaire des griots du Mandé au blues du Sahel, de Bazoumana Sissoko à Ali Farka Touré.

Samba Diabaté (guitare) est né dans une famille de griots de Kita. De son père, artiste à l’Ensemble instrumental du Mali, il a appris très jeune l’art du balafon et c’est en tant que balafoniste qu’il effectue ses premières tournées internationales avec la chanteuse wasolonka Sali Sidibé. Brillant guitariste, il participe à l’aventure du groupe du légendaire djembéfola Soungalo Coulibaly de 1995 à 2000, puis s’installe à Bamako, où son oncle Sayon Sissoko l’initie à l’art du djeli ngoni, le luth traditionnel des griots.
En parallèle de ses propres projets, il tourne dans le monde entier aux côtés du guitariste Djelimady Tounkara (fondateur mythique du fameux Rail Band de Bamako) et collabore avec le bassiste Moussa Diallo, au Danemark et au Mali. Entre 2006 et 2009, il prend part à la création à l’Abbaye de Royaumont du spectacle « Du griot au slameur : oralités anciennes, oralités urbaines », ainsi qu’à plusieurs tournées en France. En 2009, il participe au Festival international de la guitare à Fribourg, au sein des Palabres Bleues. En octobre 2011, il participe à la création du duo Kala Jula, en compagnie de Vincent Zanetti.

Vincent Zanetti (guitare, percussions, Djeli ngoni) est un multi-instrumentiste, percussionniste spécialisé dans l’accompagnement des danses d’Afrique de l’ouest, formé à l’école des plus fameux maîtres batteurs traditionnels, arrangeur et directeur artistique de 1993 à 2004 au sein de l’ensemble du musicien malien Soungalo Coulibaly. Il s’est produit aux côtés d’artistes prestigieux de la scène ouest-africaine (Youssou N’Dour, Boubacar Traoré, Alioune Baye Der...), tout en continuant à oeuvrer régulièrement dans des genres différents.
Collecteur et chercheur, directeur artistique du festival des Notes d’équinoxe de Delémont, il est aussi producteur de « L’écoute des mondes », une émission hebdomadaire consacrée aux musiques de traditions vivantes du monde entier sur les ondes de la Radio Suisse Romande / Espace 2. Ses articles et sa discographie (plusieurs Chocs décernés par le Monde de la Musique) font de lui un acteur important de la scène des musiques du monde en Europe.

Cliquez ici pour voir la vidéo YouTube


Sébastien Giniaux + Chérif Soumano

Guitariste et violoncelliste d’exception, on a pu voir Sébastien Giniaux aux côtés de Didier Lockwood, Biréli Lagrène ou le Taraf de Haidouks. Chérif Soumano, sans doute le joueur de kora le plus doué de sa génération, a quant à lui joué avec Dee Dee Bridgewater, Tiken Jah Fakoly et Marcus Miller. Autant dire que les deux ensemble nous promettent une soirée tout en douceur entre jazz intimiste et musique africaine.

Né en 1981, Sébastien Giniaux (Guitare) débute le violoncelle à 6 ans au conservatoire de Bourg-la-reine avec Etienne Cardoze, puis poursuit son apprentissage aux C.N.R de Boulogne et d’Aubervilliers-la Courneuve.
Il rencontre la guitare et les musiques traditionnelles à 18 ans, et apprend l’instrument en autodidacte, avec pour influence première la musique de Django Reinhardt, à laquelle s’ajouteront bientôt les musiques des Balkans, la musique classique, le jazz et les musiques improvisées, et bien d’autres.
Il travaille également avec différentes formations en tant que compositeur, arrangeur et musicien, notamment pour Norig, Selmer #607, le Balkan Project, Téofilo Chantre, etc.
Le travail de peintre qu’il poursuit depuis l’enfance l’amène à appréhender les différents supports artistiques comme autant de langages.
Il se produit aujourd’hui en sextet autour de son projet « Mélodie des Choses » avec Joris Viquesnel (guitare), Jérémie Arranger (contrebasse), Mathias Levy (violon), Chérif Soumano (Kora) et Mihaï Trestian (Cymbalum).

Chérif Soumano (Kora) a joué avec Dee Dee Bridgewater, Tiken Jah Fakoly, Roberto Fonseca, et cofondé le World Kora Trio. Chérif Soumano est peut-être le joueur de kora le plus doué de sa génération pour sa capacité à entrer dans le jeu des improvisations et des rencontres musicales. Là où d’autres grands maîtres de la kora sont dans des rencontres musicales à partir des harmonies mandingues, sans travailler l’improvisation au sens « jazz » du terme, lui a su remettre l’ouvrage sur le métier au fil des créations, cultivant un esprit ludique et joyeux dans les questions-réponses qu’il envoie à ses camarades de scène.
Capable de moduler la strucuture harmonique de sa kora, Chérif est aussi différent dans la personnalité. Plus extraverti que ses collègues, toujours partant pour de nouvelles aventures, il représente la nouvelle génération des joueurs de kora, lui qui n’a pas été biberonné par l’Ensemble Instrumental du Mali. Ayant appris tout seul, lors de longues sessions nocturnes, il a construit un jeu bien à lui, plus nerveux, plus urbain, sans trahir l’esprit de l’instrument.

Cliquez ici pour voir la vidéo YouTube

Informations

 Tarif plein : 12 €
 Tarif réduit : 8 € (Étudiants, demandeurs d’emploi, allocataires du RMI, personnes handicapées, intermittents, + de 60 ans et adhérents de la Maison Populaire)
 Sur place petite restauration Pop épicée à déguster.


Avec le soutien du Département de la Seine-Saint-Denis, de la Direction régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France, Ministère de la Culture et de la Communication, de la Région Ile-de-France, du CNV, de l’ADAMI, du Département de l’Essonne, de la Caisse des dépôts et des consignations, de l’Organisation Internationale de la francophonie, de la SPEDIDAM, de la SACEM, du Département du Val-de-Marne, de la Mairie de Paris, de la Ville de Saint-Denis, de la Communauté d’agglomération Evry Centre Essonne et de la Ville d’Evry.

Partager

Haut de page