Pop [lab]

À quoi sert le Pop [lab], le fablab de la Maison pop, en temps de confinement ?

Vendredi 10 avril 2020

#fabriquedulien, #emancipationcollaborative, #puissancedufaire

Le rideau de la Maison populaire fermé depuis le 16 mars dernier s’est rouvert quelques heures le 10 avril pour participer activement à la lutte contre le coronavirus. À l’initiative du fablab de La Verrière et répondant à l’appel des fablabs pour la fabrication de matériel pour le personnel soignant et les personnes les plus vulnérables, le Pop [lab] a mis à disposition du fablab de La Verrière et de la Petite rockette, ses imprimantes 3D qui fabriquent d’ores et déjà des visières pour les masques des soignants, en continu.

Le Fablab de La Verrière a ensuite fourni une notice de fabrication pour préparer des kits de masques à découper via une découpeuse laser, machine-pilier des tiers-lieux de fabrication.
Ivan, maker et adhérent de la Maison populaire est membre du Pop [lab] depuis plusieurs années. Il a répondu à notre appel à fabriquer. En 3 heures, il a produit 450 kits pour filtres et 44 masques en tissu prédécoupés à assembler soi-même.

JPEG - 343.8 ko
Le masque fini

Parallèlement 30 adhérent·es doté·es de machines à coudre et de savoir-faire, ont répondu présent·es pour assembler 10 masques la semaine prochaine, soit 300 masques à distribuer rapidement aux personnes les plus exposées au virus.

Mouvement international d’éducation permanente, les fablabs s’inscrivent dans une perspective pédagogique du faire. Lutter contre l’obsolescence programmée, faire « soi-même » pour réinterroger les savoir-faire délocalisés ; proposer ensemble des socialités alternatives pour transformer le monde et ses logiques n’est-ce pas ce dont nous avons le plus besoin maintenant ? Être membre d’un fablab permet à chacun de changer pratiquement le fonctionnement d’une société polarisée par la technologie. La do-ocratie contre la pandémie.

Portfolio

Partager

Haut de page