Écrans Philosophiques

« Reproduire et détruire les images de l’Amérique »

Jeudi 18 mai 2017 à 20 h 30

Projection suivie d’une présentation et d’une discussion avec les spectateurs.
Au Cinéma Le Méliès de Montreuil.

Film : Zabriskie Point de Michelangelo Antonioni (Italie, Etats-Unis, 1970, 1h47)
Présenté par Jérôme Rosanvallon, Directeur de programme au Ciph.

Des étudiants grévistes qui occupent la fac, des armes librement achetées sous prétexte d’auto-défense raciste, des policiers qui abattent sans sommation un Noir, un innocent accusé à tort, des publicités à chaque recoin de rue et en plein désert, un road-trip au cœur de Death Valley, un avion qui vous poursuit et vous renverse, une renaissance sexuelle vécue comme un devenir végétal-minéral, un promoteur milliardaire qui vend du rêve mortifère, une Indienne au service des riches Blancs : Antonioni recrée en 1970 dans Zabriskie Point toutes les images passées et présentes de l’Amérique. Mais ne serait-ce pas l’Amérique qui rejoue aussi jusqu’à aujourd’hui toutes les images de Zabriskie Point ? L’enjeu du film est moins de raconter une histoire que de chercher une issue : que faire du système d’images que reproduit sans fin le capitalisme ? N’est-on pas condamné à en faire partie ? La révolution collective, organisée et armée, ou la ligne de fuite individuelle, hédoniste et ironique, suffisent-ils à nous en sortir ? Comment conduire le système jusqu’à l’implosion – mais une implosion filmique, créatrice et non pas terroriste, destructrice ?
« Ainsi est atteint le point centrifuge, excentrique, où circuler produit le vide qui vous absorbe. Ce moment de vertige est aussi celui de l’effondrement potentiel. Non pas tellement par la fatigue propre à la distance et à la chaleur, à l’avancée dans le désert visible de l’espace, mais à l’avancée irréversible dans le désert du temps » (Baudrillard, « Vanishing Point », Amérique, Grasset, 1986).
Jérôme Rosanvallon

Informations

 Les « Ecrans philosophiques » de Montreuil coopèrent depuis l’an dernier avec ceux de Taipei. Le nouveau thème commun s’intitule « La reproduction des images ». Chaque film présenté redonne sens à une ou plusieurs images venue (s) d’ailleurs. Ainsi la peinture, la photographie, le cinéma lui-même deviennent des « sujets » qui traversent, interrompent, ou redoublent le récit ; l’effet de l’image se multiplie dans le temps et l’espace, le réel gagne en opacité ou en transparence, il saute plusieurs fois aux yeux. Chaque intervenant suivra ce thème tout en poursuivant dans le même temps le fil de ses propres réflexions philosophiques.


 Au Cinéma Le Méliès à Montreuil 12 Place Jean Jaurès - Tel. 01 48 70 69 13
 - M° Mairie-de-Montreuil (ligne 9)
Le prix de la séance, conférence comprise :
• Plein tarif, 6 euros
• Tarif réduit, 4 euros (moins de 26 ans, allocataires des minima sociaux, demandeurs d’emploi, retraités, porteurs d’un handicap (+ place gratuite pour un accompagnateur).
 Le cycle des Écrans philosophiques est conçu par la Maison populaire et organisé avec le Collège international de philosophie en collaboration avec Le Méliès (Montreuil).

Partager

Haut de page