Accueils artistiques

VERSIONS - L’exposition comme atelier

Du lundi 5 au vendredi 16 septembre 2016

Workshop-colloque co-coordonné par Thierry Fournier et J. Emil Sennewald et le Groupe de recherche DISPLAYS / Laboratoire de recherche de l’ENSAD - PSL

DISPLAYS

Le groupe de recherche Displays vise à interroger et expérimenter les formes de l’exposition dans un contexte post-numérique, qui se caractérise par une présence permanente du numérique et du réseau dans l’ensemble de la culture et des pratiques. Cette évolution a d’ores et déjà transformé les œuvres, les modes de collaboration, les pratiques curatoriales, la critique et la médiation, le public et son regard. Elle implique aussi une prise en compte de la matérialité du numérique et de ses processus, après une période historique marquée par une idéologie de la dématérialisation. Une porosité s’instaure également entre les pratiques, comme par exemple celles des artistes, des commissaires et du public dans le cas de la curation – pratique de réinterprétation et d’échange attestant du statut conversationnel des médias.
Prenant en compte l’ensemble de ces questions, notre recherche s’intéresse à la manière dont elles modifient la pensée et la pratique des expositions, autant pour les rôles de leurs acteurs, que les objets, les espaces et les réseaux qu’elles investissent. Notre approche est celle d’une recherche par l’exposition, celle-ci étant abordée comme situation d’expérimentation impliquant un ensemble d’acteurs, d’objets, de modes de production et de valorisation, d’espaces et de temporalités. L’exposition est considérée ici comme moment d’un processus davantage que son terme, expérimentable et discutable par ses différents acteurs (artistes, public, curateurs, muséographes critiques...), dans la perspective d’une approche critique de leurs interactions.

JPEG - 143.9 ko
© EnsadLab / Displays 2016

Workshop-colloque VERSIONS - L’exposition comme atelier

 Du lundi 5 au vendredi 16 septembre 2016, dans le Centre d’art de la Maison populaire

VERSIONS est un premier atelier et colloque de pratique, discussion et critique, dont l’objectif est d’expérimenter et discuter des formes d’exposition. Pendant deux semaines, douze invités (artistes, chercheur·se·s, curateur·trices et critiques) investiront le même espace avec l’équipe de Displays (chercheur·se·s et étudiant·e·s) pour des réalisations in situ, des rencontres publiques et des monstrations. A l’inverse d’une démarche curatoriale partant d’une proposition donnée pour déployer des œuvres, cette session consiste à aborder l’exposition elle-même comme un outil de recherche. Elle part des propositions des acteurs eux-mêmes, pour faire émerger une situation – nécessairement hétérogène – de mise en question des « conditions de possibilité » de l’exposition.
Les intervenants sont invités par groupes de trois personnes (un(e) artiste, une curateur(trice) et un(e) chercheur(euse), pour trois jours : deux jours de workshop (lundi-mardi ou jeudi-vendredi) + une journée de rencontres et discussions publiques le mercredi avec l’autre groupe et une invité(e) discutant(e), convié·e à porter un regard extérieur sur le processus.

Chacun(e) vient avec un travail en cours (projet d’œuvre, publication, performance…). L’objectif est d’échanger sur les questions de chacun vis-à-vis de l’exposition en la pratiquant, et en intégrant des démarches aussi bien artistiques et curatoriales que théoriques. Il s’agit donc d’un exercice concret, qui consiste à aboutir chaque soir à une hypothèse / esquisse d’exposition en miniature, en discussion entre les trois invité·e·s et l’équipe de Displays.

Ce workshop se déploiera à la Maison Populaire de Montreuil, en dialogue avec son équipe et les curateurs de la saison 2015-2016 (Vladimir Demoule et Marie Koch).

INVITATIONS AUX JOURNÉES PUBLIQUES

Les mercredis 7 et 14 septembre 2016, entre 10h et 17h, Thierry Fournier, J. Emil Sennewald et le groupe de recherche Displays, vous invitent à participer aux discussions « Qu’attendons-nous des expositions ? ».

 Le 7 septembre (10h-17h), discussion avec Eli Commins, artiste, chargé de la coordination de la politique numérique au Ministère de la Culture et de la Communication, Jean Cristofol, philosophe et enseignant-chercheur à l’ESAA Aix-en-Provence, Yuk Hui, philosophe, chercheur associé à l’Institut de Culture et d’Esthétique des Médias Numériques de l’Université Leuphana à Lüneburg, Jan Kopp, artiste, enseignant (ESACM Clermont-Ferrand), Claire Malrieux, artiste, enseignante (Beaux-arts Hauts-de France) et chercheuse EnsadLab, Mathilde Roman, critique, curatrice et enseignante-chercheuse au Pavillon Bosio – École Supérieure d’Arts Plastiques de la ville de Monaco, Ann Stouvenel, curatrice et responsable des arts visuels à Mains d’Œuvres.

 Le 14 septembre (10h-17h), discussion avec Martin John Callanan, artiste, Milad Doueihi, historien et titulaire de la chaire d’humanisme numérique à l’université de Paris-Sorbonne, Laura Gozlan, artiste, Guilhem Pratz, réalisateur et producteur, Véronique Souben, historienne d’art, curatrice et directrice du FRAC Haute-Normandie, Pau Waelder, critique et curateur, Marion Zilio, critique, curatrice et directrice du salon Young International Artists.

ÉQUIPE

 Coordination : Thierry Fournier (artiste, curateur et enseignant Ensad) et J. Emil Sennewald (critique d’art, journaliste et enseignant Ensad / Esacm).

 Équipe : Rahaf Demashki (doctorante Univ. Rennes 2), Pauline Gourlet (designer et doctorante Univ. Paris 8), étudiant·e·s chercheur·euse·s en cours de recrutement. Avec le soutien du Labex ICCA.

Informations

 Plus d’informations sur www.displays.ensadlab.fr
 Réservations obligatoire par mail à thierry.fournier (at) ensad.fr

 Horaires d’ouverture du Centre d’art :
• Du lundi au jeudi de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 21 h
• Le vendredi de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h
• Fermeture les samedis et dimanches

 Accessibilité :
• Le Centre d’art est accessible aux personnes à mobilité réduite
• Un parking est disponible et accessible au 48 rue Danton 93100 Montreuil

Partager

Haut de page