Édito

Au pays des merveilles

À l’instance des beaux jours, la Maison pop convie des artistes solaires, des poétesses de l’instant présent, des artistes aux idées brillantes qui jettent des sorts à la morosité. On entre au pays des merveilles, caustique et critique, à l’invitation de notre commissaire d’exposition Elsa Vettier, dans l’œuvre totale de Julia Scher, Wonderland, où, à l’ère de la surveillance généralisée, les mômes sont aux manettes. On retombe dans l’enfance curieuse avec la chanteuse et compositrice autodidacte Lior Shoov et son collectif de sons – ukulélé, harmonica, beatbox, accordéon, clochettes, marimba, contrebasse et tout objet pouvant se transformer en percussion. On bascule dans la poésie avec le chanteur et pianiste Florent Marchet qui nous embarque dans les aventures de ses personnages sensibles et drôles. On célèbre les marmots lors d’une journée perchée sur les hauteurs avec la chorégraphe Joanne Leighton et avec la Nuit pop. On laisse parler notre créativité d’enfant lors des stages de cirque, de philo, d’encres thermochromiques ou avec l’invention de morceaux de musique en compagnie de l’artiste Harilay Rabenjamina. Le printemps commence juché sur les ailes d’un géant.

Pauline Gacon, directrice
et l’équipe de la Maison populaire

Partager