Avec Matthias Pasquet

Photographie connectée

Activités confinées

Lors de ce reconfinement, les activités se poursuivent à distance avec les professeur·es de la Maison pop. Aujourd’hui, c’est Matthias Pasquet, professeur de photographie qui nous éclaire sur ses cours.

Matthias Pasquet est professeur de photographie argentique noir et blanc, de photographie numérique et de studio photo à la Maison pop.

« Pour les cours de photographie argentique, j’organise des mini-conférences en visio, avec des documents pdf préalablement envoyés aux élèves. À chaque fois, je travaille sur une technique argentique, par exemple le rayogramme ou la solarisation. La dernière fois nous avons vu l’historique des procédés photosensibles » révèle Matthias Pasquet.

L’accès au laboratoire photographique est fermé pour le moment. Cependant, le professeur leur donne aussi des astuces, comme l’utilisation du caffenol « fait maison » pour remplacer le révélateur papier.
Des focus sur des photographes (Sally Man, Laurent Millet) sont discutés en ligne. « C’est l’occasion à chaque fois pour les élèves de rebondir et de présenter des photographies en lien avec les sujets abordés ».

Pour les cours de photographie numérique, Matthias Pasquet forme à distance sur le logiciel libre et gratuit Darkable. Ce tutoriel en direct permet d’apprendre à retoucher les images. L’occasion pour les élèves de procéder à des choix artistiques lors de la retouche. Pour ce cours, une exposition est d’ailleurs prévue en fin d’année, en lien avec les élèves des ateliers d’écriture animés par Valéry Meynadier.

JPEG - 138.3 ko
À la manière de Paul Rousteau - Crédit Amélie Simon Thézé

Un autre cours en ligne est mis en oeuvre pour les élèves de studio photo et les élèves de photographie numérique ou argentique. Ce cours est dédié à l’analyse photographique des travaux réalisés par les élèves, sur des thèmes imposés, et parfois avec des techniques contraintes. Par exemple ; un sujet a été proposé sur le thème de l’intimité, avec pour contrainte une faible profondeur de champ. Un autre sujet proposé sur le thème « à la manière de Paul Rousteau » a permis aux élèves du cours de photo de tester la prise de vues avec des éléments plus ou moins transparents placés devant l’objectif (du plexiglas avec des gouttelettes d’eau, un verre avec de l’eau colorée)... Il s’agit ici de partager ses photographies, analyser, discuter à partir de la pratique et ainsi étudier les spécificités de la prise de vue.

Partager