Écrans Philosophiques

La vie ordinaire comme expérience esthétique

Jeudi 22 octobre 2015 à 20h30

Projection suivie d’une présentation et d’une discussion avec les spectateurs.
Au Cinéma Le Méliès de Montreuil.

Film : L’Amour à mort d’Alain Resnais (France, 1984, 1 h 32)
Avec Sabine Azéma, Fanny Ardant, Pierre Arditi, André Dussollier, Jean Dast, Geneviève Mnich.
Présenté par Sylvie Robic, maître de confé­ren­ces à l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense.

Dans le cinéma d’Alain Resnais, l’appa­rence est sou­vent trom­peuse. Au tra­vers de situa­tions bana­les voire conve­nues, son uni­vers détri­cote aussi bien les méca­nis­mes psy­chi­ques des per­son­na­ges que les formes tra­di­tion­nel­les de récit. Expérimentation jon­glant avec la tem­po­ra­lité, tra­vaillant la matière sonore (voix, chant, musi­que) comme ouver­ture sur l’ima­gi­naire, érigeant l’ellipse et le frag­ment en prin­ci­pes de mon­tage, chaque film de Resnais pro­pose à son spec­ta­teur une véri­ta­ble expé­rience, à la fois intel­lec­tuelle et affec­tive : en somme une expé­rience esthé­ti­que, au sens où l’entend notam­ment le der­nier ouvrage de Jean-Marie Schaeffer (L’expé­rience esthé­ti­que, Paris, Gallimard, 2015). C’est avec L’Amour à mort, l’un des films de Resnais à conduire le plus loin ce dis­po­si­tif formel et sen­si­ble, que nous convions les spec­ta­teurs du Méliès à vivre une sem­bla­ble expé­rience.
Sylvie Robic

Informations

Au Cinéma Le Méliès à Montreuil
12 Place Jean Jaurès
Tel. 01 48 70 69 13
- M° Mairie-de-Montreuil (ligne 9)

Le prix de la séance, conférence comprise :
 Plein tarif, 6 euros
 Tarif réduit, 4 euros (moins de 26 ans, allocataires des minima sociaux, demandeurs d’emploi, retraités, porteurs d’un handicap (+ place gratuite pour un accompagnateur).
 Tarif abonnés : 5 euros

Le cycle des Écrans philosophiques est conçu par la Maison populaire et organisé avec le Collège international de philosophie en collaboration avec trois salles de Cinéma du département de la Seine-Saint-Denis, Le Méliès (Montreuil), L’Ecran (Saint-Denis).

Partager

Haut de page