Cinéma & vidéo

Le Vrai / le Faux

Vendredi 6 décembre 2013 à 20 h

projections - rencontres

En prolongement des Rencontres du cinéma documentaire, trois films courts sont présentés à la Maison populaire en présence des réalisateurs, Dylan McNeil, Pascal Goblot et Giulia Grossmann.

Ici la frontière entre le vrai et le faux n’est qu’un champ des possibles, grâce à la fiction cinématographique qui a toujours su nous faire vaciller entre deux mondes qui nous affectent dans tous les cas.

Ny, The Lost Civilization de Dylan McNeil (1996, noir et blanc, 18’)
« NY (prononcez “Nih”) est un essai passionnant qui nous parle sur le ton de l’ironie post-moderne de notre civilisation pour mieux en révèler, à travers le prisme déformant du surréalisme, les fractures et contradictions au détour d’une vertigineuse réflexion qui amène celui qui s’y abandonne au bord de l’angoissant abîme de la pensée absurdiste – pour finalement mieux l’y pousser ». (Paris Hilton)

The Unknown Secret of Sylvester Stallone de Pascal Goblot (2009, couleur, 15’)
En 1976, Sylvester Stallone choisit les escaliers du Philadelphia Museum of Art
 pour tourner la séquence emblématique de Rocky. 
Quel secret Stallone a-t-il caché dans cette scène ? 
30 ans après, la vérité se révèle enfin.

  Native American de Giulia Grossmann (2012, couleur, 26’)
Dans la forêt des Landes, en Gironde, un groupe de cowboys à fort accent Gascon évoluent dans un paysage de Far-West reconstitué. Un indien, un vrai, se trouve là, et fait tournoyer des cerceaux de couleurs dans une étrange danse rituelle. D’autres, à l’allure à peine
moins authentique, bivouaquent dans les bois. Du saloon à la prairie, les colts frémissent et les regards ferraillent. À la frontière entre utopie et spectacle, entre récit historique et pure fiction, ces hommes et ces femmes se livrent à un jeu de rôle ambigu : jusqu’où le faux, à partir de quand le vrai ?

Informations

 Entrée libre
 en partenariat avec l’association Périphérie

Partager

Haut de page