Salons numériques

Du ciné dans le salon #2 avec Festival Côté Court

du 29 mai au 22 juin 2013

du 29 mai au 22 juin 2013 à la Maison populaire
et du 5 au 15 juin 2013 au Ciné 104 à Pantin

Une sélection du meilleur de la programmation de la 22 ème édition du festival Côté Court.

Des documentaires, des fictions, des films d’animations, des créations originales et novatrices à découvrir en avant première sur le site internet de la maison populaire et dans le salon.

Pour vous mettre l’eau à la bouche, en avant première dès le 29 mai, venez découvrir sur le site de la Maison populaire, une sélection de quelques films issus des Panoramas de la 22ème édition du festival Côté Court.

Côté court est l’un des plus importants festivals de court métrage en France. Depuis 22 ans d’existence, Côté court défend cette forme courte, libre, et soutient une certaine idée du cinéma.

Jacky Évrard, directeur artistique du festival, propose une programmation riche et pointue qui allie programmes de films courts, performances, ciné-concerts « live » et rencontres professionnelles.

Le festival offre la possibilité au public de rencontrer les talents de demain et de découvrir la jeune création contemporaine avec de nombreux invités prestigieux. Véritable pilier de la forme courte, Côté court soutient les jeunes artistes et cinéastes avec plus de 35 000 euros de prix remis pour les lauréats des Compétitions, propose un accompagnement professionnel pour ceux qui débutent à travers des ateliers de formation et accompagne à l’année l’éveil au cinéma pour la jeunesse via les parcours Culture et Art au Collège.

Côté court accueille chaque année pendant 10 jours au Ciné 104 à Pantin et dans 10 salles associées en Seine-Saint-Denis de nombreux artistes, émergents ou de renommée internationale pour partager le meilleur
de la création. C’est dans une ambiance chaleureuse que sont programmés plus de 250 films, performances, rencontres, ciné-concerts, pour un public toujours plus nombreux chaque année ! »

En attendant, on vous mitonne une petite sélection des films aux petits oignons que vous allez découvrir sur le site de la Maison populaire et dans différents programmes journaliers d’une heure dans le salon de à la Maison populaire...


Programmation sur l’écran plus petit du salon, pour ceux qui n’auront pas eu la chance de le voir en salle :

Les Filles de la Côte d’Azur, Axel Victor, Fiction, 26 min
En attendant Florence qui promet d’appeler le soir, Jean se promène. Il rencontre Pauline.

A place To Bury Strangers, Inès Ahmed, Expérimental, 8 min
Une plongée dans la fosse d’une salle obscure où la poésie bruyante de la musique semble étrangement se mêler aux formes et aux couleurs des corps qui s’animent.

Le Rêve de Frédérique, Franck Henry et Mélanie Gerin, Fiction, 20 min
Frédérique tombe sous l’emprise du mystérieux et séduisant Legendre. Claude, persuadée qu’elle a été enlevée, est prête à tout pour la libérer, que Michel le veuille ou non.

En Equipe, Fiction, Steve Achiepo, Fiction, 21 min
Jour de match. Bastien 16 ans fait la connaissance de Lauriane. Problème, ses coéquipiers. Doit-il suivre son instinct ou l’opinion générale ?

Landscape Duet, Pierre Larauza, Fiction / Expérimental, 16 min
(Chorégraphie : Emmanuelle Vincent)
Après un duel introductif en extrême ralenti, deux jeunes femmes solitaires en quête d’affinité font danser le territoire à travers leurs explorations de paysages incompatibles.

Shunpo, Steven Briand, Vidéo d’art / Expérimental, 4 min
Et si nous pouvions momentanément échapper à notre routine quotidienne ? D’un seul pas, un pas lumière. Le Shunpo.

Le Terrain, Bijan Anquetil, Documentaire, 41 min
Un terrain à Saint-Denis. Pendant un an, le quotidien de quelques familles roms. Peu à peu un monde se recrée, une intimité. La vie reprend son cours.


Programmation passée sur le grand écran dans le salon

Arekara, Momoko Seto, Documentaire, 17 min
Cinq témoignages d’un évènement apocalyptique et surréaliste.

Amoureux solitaires, Luc Battiston, Fiction, 18 min
À Parentis-en-Born, Annie passe d’homme en homme pour panser l’ennui. Arthur vient de perdre son compagnon. Une nuit, ils décident de partir pour échapper à leur solitude.

Rhapsodie pour un pot-au-feu, Charlotte Cambon, Soizic Mouton, Stéphanie Mercier et Marion Roussel, Animation, 3 min
Trois générations cohabitent sous le même toit dans une chorégraphie désaccordée. La mère, pilier central de cette famille, s’évertue à réunir ses proches autour d’un pot-au-feu.

Simon et Suzanne, Ninon, François Guignard, Fiction, 15 min
Nous ne saurons pas tout de cette nuit entre Simon, Suzanne et Ninon, mais assez pour en garder un souvenir...

Mademoiselle Kiki et les Montparnos, Amélie Harrault, Animation, 14 min
Modèle des peintres avant-gardistes du début du XXe siècle, Kiki de Montparnasse deviendra peintre, dessinatrice, écrivain et chanteuse de cabaret.

Programme libre, Vianney Etossé, Fiction, 25 min
Gauthier, patineur de haut niveau, est prisonnier d’un entourage trop pressant. Il doit trouver son propre espace pour pouvoir s’émanciper

Pan, Frédéric Bayer Azem, Fiction, 10 min
3 femmes et une poubelle. Pan. La place Vendôme : deux femmes et une poubelle. Une cuisine : deux femmes et un revolver. Il va se passer quelque chose.

La Femme côtelette, Mariette Auvray, Documentaire, 19 min
Mme Alexandre est une vieille dame bourgeoise et ancienne femme côtelette. Elle reçoit ses amies dans son appartement haussmanien pour des ateliers d’hébreu, et loge un jeune homme bricoleur dans la chambre de son mari.

Les Lézards, Vincent Mariette, Fiction, 14 min
Rien de mieux qu’un hammam pour rencontrer une fille croisée sur internet. Sauf quand celle-ci ne vient pas.

Portfolio

Image : 0 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | ... | 33 | Tout afficher

Informations

Les films sont visibles aux horaires de la Maison populaire de 14h à 21h en semaine et le samedi de 10h à 17h (pas de projection dans le salon le mercredi).

Partager

Haut de page