Écrans philosophiques

Dés-imaginer, le pouvoir d’attraction des images

Jeudi 14 novembre 2019 à 20 h 30

Chaque film, diffusé au Méliès, est suivi d’une courte conférence dont l’enjeu est l’approche d’un problème philosophique, et d’un débat avec le public.

Film > Fenêtre sur cour (Rear Window), Alfred Hitchcock, 1954
 Isabelle Raviolo (directrice de programme CIPh).

Avec Fenêtre sur cour, nous interrogerons le pouvoir d’attraction des images, notre rapport à elles : lien de fascination qui semble détrôner tout discours rationnel : « La raison a beau crier, elle ne peut mettre son prix aux choses. » disait Pascal dans ses Pensées. Mais si l’imagination « prévaut », qu’en est-il alors de notre regard sur nous-mêmes, les autres et le monde ? Est-il le fruit de notre imagination ? On peut alors se demander si le réel auquel nous disons avoir accès n’est pas un réel imaginé – un réel dont le cinéma serait le double. Mais au fond que cherchons-nous en mettant en images sinon à habiller la nudité du réel, l’insupportable nudité d’un réel précaire ? Hitchcock analyse ici la condition de l’image, et montre avec beaucoup de subtilité comment elle doit être perçue pour passer du statut de « fantasme » ou d’« idole » à celui d’ « imago » ou d’ « icône ». Un renversement s’opère, doit s’opérer. L’image hitchcockienne doit en passer par ce que nous appellerons l’impératif esthétique, c’est-à-dire la dés-imagination. C’est dans cette exigence même que nous rejoindrons le concept d’Entbildung (dépassement des images) au prisme duquel nous proposerons une lecture inédite du film d’Alfred Hitchcock.

JPEG - 140 ko
Fenêtre sur cour

Informations

Considérer le cinéma comme l’écran de nos pensées, créer de la discussion et du débat sur une œuvre fraichement visionnée, c’est le pari des Écrans philosophiques co organisés par la Maison populaire, le Collège international de philosophie et le Cinéma Le Méliès de Montreuil. Ces rendez-vous donnent carte blanche à un·e philosophe autour d’un film, qui a, pour elle ou lui, une résonance singulière avec le monde qui nous entoure. Chaque film est suivi d’une courte conférence dont l’enjeu est de débattre d’une question philosophique avec le public pour exercer le droit de philosopher à partir d’une œuvre cinématographique majeure.


 Au Cinéma Le Méliès à Montreuil 12 Place Jean Jaurès - Tel. 01 83 74 58 20
 - M° Mairie-de-Montreuil (ligne 9)
Le prix de la séance, conférence comprise :
• Plein tarif, 6 euros
• Tarif réduit, 4 euros (moins de 26 ans, allocataires des minima sociaux, demandeurs d’emploi, retraités, porteurs d’un handicap (+ place gratuite pour un accompagnateur).
• Tarif abonnés : 5 euros

Partager

Haut de page