Résidences chorégraphiques

Mehdi Baki et Nicolas Fayol

Danser son double

Mehdi Baki et Nicolas Fayol sont en résidence sur la saison 19/20 et ont carte blanche pour la création de 3 formes in situ dans le cadre de la Nuit pop #02 et Danse dense le festival.

Mehdi Baki et Nicolas Fayol fondent ensemble le collectif Hinterland et crée leur premier duo Bye bye myself, spectacle et forme in situ polarisée sur le double, le sien, celui de l’autre.

JPEG - 181.5 ko
Bye-Bye Myself
des danseurs Mehdi Baki et Nicolas Fayol

Mehdi Baki parfait son approche du mouvement par la capoeira, le break dance et l’acrobatie puis s’initie à d’autres techniques telles que la danse classique, modern’jazz et contemporaine. En 2011, la découverte du théâtre physique bouleverse sa vision du mouvement et lui ouvre d’autres perspectives, cherchant depuis, à créer du lien entre tous les vocabulaires qu’il a traversé en y intégrant une forte théâtralité. Il a notamment travaillé avec Sebastien Lefrancois, David Drouard, Giuliano Peparini et James Thierrée.
Nicolas Fayol apprend la technique break en autodidacte. En 2006 il rentre à l’École Internationale de Danse Jazz à Paris et se forme aux techniques académiques pendant trois ans. Il a collaboré avec plusieurs chorégraphes, metteurs en scène, et réalisateurs : Bruno Geslin, Alain Buffard, Sébastien Lefrancois, Guy Maddin, Lloyd Newson, Raphaelle Delaunay et Montalvo-Hervieu. Il co-réalise avec Bruno Geslin des portraits vidéo pour le projet 200 CHAMBRES en menant des ateliers en lycée, maisons d’arrêt, prisons centrales et hôpitaux psychiatriques. Depuis 2016, il est interprète des spectacles de Christian Rizzo.
Depuis 2018, ils sont tous les deux interprètes de la pièce de Yoann Bourgeois : Scala.

Partager

Haut de page