Exposition

i’m from nowhere good

du 22 janvier au 4 avril 2020

Vernissage mardi 21 janvier à partir de 18 h

Curateur en résidence : Thomas Conchou

Avec la collaboration de Josefin Arnell, Simon Brossard & Julie Villard, A. K. Burns, Roy Dib, Amandine Fabregue, Nash Glynn, Hannah Quinlan & Rosie Hastings , Caroline Honorien, Tarek Lakhrissi, Loup, Roxanne Maillet, TON ODEUR (Marie Milon & Élodie Petit), Bruno Pelassy, Luiz Roque et Mikołaj Sobczak.

i’m from nowhere good (je viens de nulle part de bon) est le chapitre introductif au cycle NO NO DESIRE DESIRE curaté par Thomas Conchou à la Maison pop en 2020. À travers trois expositions, des événements et une plateforme éditoriale en ligne, ce programme entend explorer les pratiques artistiques queer contemporaines et témoigner de possibles futurs alternatifs.

Le terme anglais de queer désigne à l’origine quelque chose d’étrange et est utilisé comme une insulte à l’encontre des minorités sexuelles et de genre. Au tournant des années 1980, il prend une autre signification lorsqu’il est accaparé par celles et ceux qui en subissaient l’outrage, faisant de la revendication de la différence une fierté.

L’exposition s’intéresse aux conditions dans lesquelles les vies des minorités sexuelles et de genre sont contraintes de se construire à travers une sélection d’oeuvres faisant la part belle aux pratiques vidéo. Son titre est extrait du morceau Clouds, Chemist And The Angel Gabriel de GAIKA.

Écoutez ici l’interview du curateur Thomas Conchou

JPEG - 358.5 ko
i’m from nowhere good
© Roxanne Maillet

« J’ai accompagné Tarek en Alsace pour l’ouverture d’une exposition qui invoquait Monique Wittig*.
Je souriais en pensant : c’est vraiment notre mère à toutes.
Et je ne sais pas si c’était la chaleur du repas et du vin partagé, l’arrivée de l’automne dans la grande maison ou le feu, partout, mais soudain une respiration m’a manqué – heart skipped a beat – alors que m’apparaissait quelque chose que je voulais, timidement, appeler résistance.
– parce que quand même partout on nous broie.
Dans l’éblouissement des choses données ou prises, je m’accrochais à la saveur des conspirations, des plans contrecarrés, des espaces où l’on se tient les unes aux autres.
Tandis que l’eau bout et qu’encore se lèvent, sur les plaines, les côtes et les montagnes : i’m from nowhere good parce que ni l’origine, ni les données matérielles du présent ne suffisent. i’m from nowhere good parce qu’ielles crient, geignent, chuchotent, murmurent, susurrent, gémissent de concert. i’m from nowhere good parce que tu devrais faire gaffe.
– Oh, mother ! »
Thomas Conchou

*Monique Wittig (1935-2003) était une écrivaine et théoricienne lesbienne révolutionnaire, pionnière du Mouvement de Libération des Femmes.


Autour de l’exposition

 Émois Émos
soirée de performances vendredi 24 janvier 2020 à 20 h.

 Un samedi en famille
les samedis 29 février et 28 mars 2020 de 14 h 30 à 16 h.

 Carte blanche
au Cinéma Le Méliès mardi 25 février 2020 à 20 h 30.

 Un couteau, une fourchette, on ne ment pas aux assiettes !
Workshop juridique le samedi 14 mars 2020 de 14 h à 17 h.

Informations

 Entrée libre
 Accessible aux personnes à mobilité réduite
 Horaires d’ouverture : du lundi au vendredi de 10 h à 12 h et de 14 h à 21 h
Le samedi de 10 h à 17 h. Fermé les dimanches, jours fériés et la deuxième semaine des vacances scolaires.


 Visites commentées gratuites :
* Individuels, sur demande à l’accueil
* Groupes et formule « Parcours en famille », sur réservation par téléphone au 01 42 87 08 68 ou par mail à la mediation.


Avec le soutien du Ministère de la Culture - DRAC Île-de-France, du Conseil régional d’Île-de-France, du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis et de la Ville de Montreuil.

Ministère de la Culture Conseil Générale de Seine-Saint-Denis

Partager

Haut de page